Quel est l’impact écologique des brosses à dents en plastique ?

Impact écologique des brosses à dents
Accueil » Lifestyle » Quel est l’impact écologique des brosses à dents en plastique ?

Un objet du quotidien au lourd impact écologique

Pour une bonne hygiène dentaire, il est important de se brosser les dents après chaque repas et avant d’aller dormir. Cependant, l’usage répandu des brosses à dents a des conséquences sur l’environnement. En effet, composées de plusieurs types de plastique, les brosses à dents sont presque impossibles à recycler. Pourtant, le plastique est connu pour ses propriétés néfastes pour l’environnement. Il est composé notamment de polluants toxiques qui affectent la qualité du sol, de l’atmosphère et même des couches d’eau. De plus, sa durabilité maintient cette pollution pendant plusieurs années. On vous livre des informations complémentaires sur les impacts écologiques des plastiques non recyclables comme les brosses à dent. En effet, tout ce qui contient du plastique est devenu polluant, comme les brosses à dents en plastique.

Quelques chiffres sur l’impact écologique des brosses à dents en plastique

Rien qu’aux États-Unis, chaque année, environ un milliard de brosses à dents sont jetées à la poubelle. Cela représente 50 millions de tonnes de déchets… Par ailleurs, chaque année, plus de cinq milliards de brosses à dents en plastique sont jetées dans le monde. Elles finissent dans des décharges ou dans la nature. Selon une estimation sortie en novembre 2021, il y aura plus de plastique dans l’océan que de poissons d’ici à 2050. La Goose vous donne plus d’informations à ce sujet.

Chaque année, les Français jettent 100 millions de brosses à dents en plastique, soit 5.000 tonnes de déchets plastiques non recyclés. De plus, chaque brosse à dents en plastique représente 1,5 kilogramme de déchets supplémentaires liés à sa fabrication, son emballage avec notamment du plastique ou encore son transport. Ainsi, une brosse à dent en plastique génère 1,5 kg de déchets cachés lors de sa fabrication.

Il faut aussi prendre en compte le fait qu’il faut changer de brosse à dents tous les deux ou trois mois, multipliant ainsi le nombre des déchets en plastique. Au cours d’une vie, on utilise donc près de 300 brosses à dents et en jette tout autant. Conçues en plastique non recyclable, les brosses à dents sont soit brûlées, soit abandonnées dans la nature. On estime que 4,7 milliards de brosses à dents se déversent chaque année dans les décharges et, pire, dans la mer.

Cependant, une seule brosse peut polluer l’environnement pendant plus de 500 ans. En effet, on estime que le temps de dégradation d’une brosse à dents en plastique se situe entre 100 et 1000 ans. Le temps peut varier, selon le type de plastique utilisé. Sans oublier les brosses à dents électriques, qui génèrent des déchets électroniques très polluants, en plus de générer des déchets classiques d’une brosse à dent en plastique.

La brosse à dent en bambou, est-ce la bonne solution ?

Matériau organique et biodégradable, la brosse à dents en bambou est souvent présentée comme l’alternative idéale à la brosse à dent traditionnelle en plastique. Cela explique son succès auprès des consommateurs qui souhaitent choisir des alternatives durables dans leur vie quotidienne. Cependant, de nombreuses brosses à dents en bambou ont encore des poils en nylon. Seule la poignée est réellement biodégradable. Par conséquent, s’il est correctement recyclé, il ne résoudra que certains des problèmes de recyclage. En effet, en optant pour des brosses à dents en bambou 100% naturel dans un emballage en papier 100% biodégradable, on peut déjà supprimer jusqu’à 10 kilogrammes de déchets plastiques, chaque année. En adoptant cette solution, chaque année, rien qu’en France, on peut éviter de jeter plus de 3.000 tonnes de déchets plastiques dans la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles en lien avec la thématique

Qui suis-je ?

cerise du blog cerise et vinaigrette

Bonjour à toutes et à tous, je m’appelle Cerise. À travers ce blog, je veux me partager ma passion pour l’écologie. Ensemble, bâtissons un monde meilleur pour les générations futures.

Les derniers articles